1.Archives

Résolus à combattre un complot pour contrôler les enfants du monde entier, et déterminés à sauver leur monde, les jumeaux Dru et Kal s’allient avec une bande de fugueurs rebelles appelé les Anonymes.

Le série Les anonymes est un Netflix Original et a été publié en 2019.. 

Quel plaisir de retrouver une nouvelle série Originale Netflix. La firme s’investie de plus en plus dans la création de séries et longs métrages d’une grande qualité. 

Les Anonymes est l’une des plus captivante que j’ai regardé (en 2 jours), mais j’avoue ne pas encore avoir vu l’intégralité des propositions puisque je suis aussi sur The Big Bang Theory. Le sujet traité nous touche tous, un avenir meilleur. Mais à quel prix ?

L’histoire commence dans un lycée de Sydney, avec un banal contrôle dentaire auquel tous les élèves sont conviés. Seuls quelques uns réussiront à y échapper. Il deviendront les Anonymes et devront sauver le monde pour laisser aux adolescents la possibilité d’avoir leur propre libre arbitre.

J’ai apprécié la diversité culturelle de ce film. Les acteurs principaux sont deux frères jumeaux, leur histoire évolue dans une famille dont la culture indienne est très implantée. Des repas copieux, la musique, des noms de fêtes et costumes traditionnels. Tout a été pensé pour mettre en avant les valeurs de ce magnifique pays qu’est l’Inde.

Un clin d’oeil a également été fait sur l’arrivée d’une gameuse, oui, une fille, qui semble être très célèbre. Mais également d’acteurs asiatiques et d’autres personnages aux apparences rarement vues dans les films en général, mais à qui l’on pourrait s’identifier.

La première saison en 15 épisodes se termine sur une intrigue qui promet une seconde saison… attendons de voir la suite.

Au pays du soleil levant, les samouraïs protègent le shogun, le seigneur et maître. Les retors ninjas essayent de détruire l’empire par des complots et des traîtrises. La lame du katana brille sur le champ de bataille alors que le Ronin solitaire se prépare au combat, ourdissant sa vengeance. Pourrez-vous trouver vos adversaires suivant la voie du guerrier ?

 

Petit jeu d’ambiance qui tourne principalement sur la bonne combinaison de cartes en votre possession. Des cartes de défense : parades ou armures, des armes (dont il est définit une puissance et un distance d’attaque), mais aussi des pouvoirs spéciaux (immédiats ou permanents). Une carte personnage est attribuée à chaque joueur. Elle possède un nombre définit de points de vie et 4 points d’honneur (5 pour le Shogun).

Résultat de recherche d'images pour "katana jeu"

En jeu à 6, il faut être assez vif d’esprit si vous ne voulez pas que la partie s’éternise. A chaque tour vous pouvez attaquer une seul fois, mais jouer autant de cartes autres que vous le souhaitez. Ce qui permet de faire de joli combos car certaines permettent de piocher encore et toujours d’autres cartes. La possibilité de perdre 1 honneur à la fin de chaque pioche et préférable à 6 pour accélérer la partie.

Résultat de recherche d'images pour "katana jeu"

Chaque rôle est donné aléatoirement et visible uniquement de son possesseur. Il est donc compliqué de deviner qui sont les ninjas à tuer pour protéger le shogun. Attention à ne pas attaquer votre allier !!

Image associée

Le jeu se finit quand l’un des personnages perd tous ses points d’honneur. Quel clan gagnera ?

Lire les Règles

Nourrissez vos espèces et faites-les évoluer !

Notre planète est peuplée de plus d’un million d’espèces animales différentes. La théorie de l’évolution tente d’expliquer les causes d’une aussi incroyable biodiversité́.

Charles Darwin a basé sa théorie de l’évolution sur le principe de la sélection naturelle. Il y expose que les animaux les plus adaptés à survivre dans un environnement donné sont ceux qui seront les plus à même de transmettre leurs gènes. Au fil de milliers de générations qui se sont succédé, ce simple fait a conduit à la variété́ d’espèces que nous observons aujourd’hui sur notre belle planète.

Dans Evolution, les joueurs font évoluer leurs espèces en leur donnant des traits génétiques qui leur permettront de survivre dans un écosystème en perpétuelle transformation. La nourriture est rare et les carnivores rodent. Vos choix détermineront le sort des espèces du monde : certaines survivront, quelques-unes prospéreront, tandis que d’autres disparaîtront de la surface du globe.

Résultat de recherche d'images pour "extinction dinosaures humour"

Jeu de gestion simple où un joueur peut amasser jusqu’à 3 espèces animales sur une même biosphère pour cumuler leurs pouvoirs et se défendre, ou attaquer d’autres espères pour ainsi survivre à la dure loi de la chaîne alimentaire à l’époque des dinosaures.

Dans l’ensemble, le jeu est très joli. Les petites plaquettes de biosphère, au design très épuré, réversibles en horizontale ou verticale permettent aux joueurs de choisir le sens de lecture. Les pions en bois aux couleurs naturelles vert ou marron pour la taille et la population du groupe d’animaux affecté à la biosphère. Pas de plateau de jeu, juste une jolie petite mare en carton qui accueillera la nourriture des herbivores représentée par des jetons cartonnés. Jetons réversibles également pour représenter la nourriture des carnivores. Mais surtout, de mignonnes petites pochettes pour la récolte de notre nourriture, points de victoire qui seront décomptés à la fin. Le jeu est donc principalement basé sur des cartes qui représentent les différentes espèces à garder le plus longtemps en vie.

Résultat de recherche d'images pour "evolution jeu"

Avec autant d’espèces, on s’attend à des règles compliquées. Détrompez-vous, le principe est très simple, c’est la stratégie que vous allez employer qui va faire de vous un survivant ou une espèce en voie de disparition.

Image associée

Nous avons joué à 6 joueurs, le jeu est donc simultané. Chacun effectue les différentes phases en même temps. Lors de la phase de nourriture, tout se jouera sur votre capacité à avoir habilement combiné pouvoirs des espèces choisies et sa taille lors de la phase précédente. Mais attention, si vous n’avez pas réussis à nourrir toute votre biosphère, sa population disparaît progressivement, jusqu’à l’extinction !!

Le comptage des points est simple, à chaque tour, les pions nourriture sont déposés dans le sachet et comptés à la fin de la 4ème manche, fin de la partie. Celui qui en a récolté le plus a gagné.

Funforge

Jeu, pourtant annoncé à partir de 12 ans, peut être proposé à des enfants à partir de 8 ans si déjà initié et capable de se concentrer sur une partie pouvant durer environ 45 minutes. Evolution permet de comprendre la difficulté pour les petites espèces à survivre seules mais surtout à respecter l’équilibre de la biosphère, car durant notre partie, le grand nombre de carnivores nous a conduites à leur extinction de manière très prématurée.

Un magnifique jeu proposé par les éditions FUNFORGE

Lire les règle

Salut les Geeks !!!!

Et oui : encore une après-séance !

Il est vrai que je sors plus régulièrement de ma grotte pour aller au cinéma et cela ne va pas aller en s’arrangeant, avec prochainement dans les salles : Infinity War, Deadpool 2, Solo, Jurassic Wolrd Fallen Kingdom, les Animaux Fantastiques 2…

(et ce soir je vais voir Ready Player One… ^_^)

 

Aujourd’hui, je vais donc vous parler de Tomb Raider ! 

(et on ne reviendra pas sur celui de 2001 qui ne tient sa crédibilité que dans la magnifique plastique d’Angelina Jolie…)


Je n’ai pas joué aux derniers opus de la saga.

(Oui je sais ils sont excellents manifestement : Bouh ! Honte à moi !)

Ce qui m’a permis néanmoins d’aller visionner le film sans aucun préjugé ni aucune attente particulière (mise à part d’être moins pire que son prédécesseur).

 

Lara est un personnage avec du caractère mais reste quand même attachante.

On sent Alicia Vikander investie dans ce rôle (elle a dû aussi pousser de la fonte vu sa musculature parfaite).

Moi, jalouse ? Nan… 

(mince elle est mariée à Michael Fassbender : ouai carrément jalouse j’assume !)

Exit la Lara Croft froide et à la plastique de poupée barbie des premières versions.

Ici : pas de gros boobs, pas de gros plan sur les parties intimes de l’aventurière.

L’actrice est certes sexy, mais pas vulgaire.

 

 

J’ai toujours un peu peur en ce qui concerne le traitement des personnages féminins… 

Mais ici, nous avons à faire à une personnalité forte, tout juste ce qu’il faut.

Car, il faut bien l’admettre, la jeune Lara se fait lourdement malmener du début jusqu’à la fin du film et rien n’est facile pour elle.

Les scènes de combat sont donc réalistes.

Cette aventure servira donc d’initiation et finira par faire d’elle la guerrière et l’héroïne qu nous aimons tous.

Angelina Jolie incarnait Lara Croft, ici Alicia Vikander DEVIENT Lara Croft.

Les personnages secondaires sont peu nombreux et peu présents…

Le père de Lara, disparu, cela peut se comprendre.

Lu Ren, en revanche, méritait qu’on s’y attarde peut-être un peu plus.

Idem pour Mathias Vogel, le « méchant » de l’histoire, incarné Walton Goggins (ce nom ne vous dit rien ? Mais si… vous pouvez le retrouver dans Django Unchained, les 8 Salopards, le Labyrinthe, et prochainement dans Ant-man et la Guêpe).

Le film met en scène une aventure tout ce qu’il y a de plus basique.

Disons qu’il ne révolutionne pas le genre, mais reste efficace et sans prétentions.

 Il est toujours difficile d’adapter un jeu vidéo au cinéma, et beaucoup s’y sont cassé les dents… (Street Fighter, Prince of Persia…)

Pour moi, ce film reste un bon divertissement et une bonne adaptation, avec une suite probablement possible… ^_^

 

Alex Geekette / Facebook

Alex Geekette / Blog

 

Salut les Geeks !

J’ai profité de mes vacances pour aller au ciné et reprendre un peu la rédaction du blog. 🙂

Et ce nouveau Marvel… Qu’est-ce-que ça fait du bien !!!

Ce nouvel opus s’impose comme un vrai regain d’énergie.

(ALERTE SPOIL : si vous n’avez pas encore vu le film, revenez plus tard !)


Ce que j’ai aimé ? Déjà, les personnages !

Black Panther: un des rares super-héros qui « mérite » ses pouvoirs et n’en hérite pas par hasard ou suite à des expériences scientifiques, et qui se bat pour sa place sur le trône.

Une sœur intelligente, très drôle et dégourdie.

La capitaine de la garde royale : ou comment être sexy/badass tout en étant classe et sans tomber dans la vulgarité ! Que ça fait du bien de voir des femmes FORTES !

Chacun des personnages se démarque individuellement et aucun n’est relayé à un rôle lambda.

Andy Sirkis joue le rôle d’Ulysse Klaue incroyablement bien.

Impérial et terrifiant de perversité, le personnage est certes superficiel et anecdotique par son impact scénaristique mais toujours très appréciable à l’écran (l’acteur y étant pour beaucoup).

KillMonger n’est pas un simple méchant, il est vraiment bien travaillé.

C’est un être humain, dans lequel le spectateur peut s’identifier.

Il se démarque assez bien des autres méchants Marvel qui veulent simplement détruire l’univers. 

Le personnage est réussi à travers son histoire et ses enjeux personnels. 

Il a grandi dans la violence et ne supporte plus que le Wakanda ne prenne pas parti dans le but de soutenir les opprimés. 

Les motivations de Killmonger sont nobles dans la mesure où il veut utiliser le Wakanda pour mettre fin à l’oppression, tandis que T’Chaka choisit d’ignorer les brutalités et le racisme existant aux Etats-Unis et dans le reste du monde. 

C’est un personnage complexe et ambigu, convaincu de faire ce qui est juste. 

A la différence qu’au lieu d’amener la paix, il est prêt à tuer pour parvenir à ses fins.

La trame est originale, car il faut bien l’admettre… les films Marvel commençaient à tous se ressembler.

Les décors, les designs, les costumes, inspirés certes de tribus africaines existantes, et tout cela dans un monde technologique camouflé : on en prend plein les yeux !

Les scènes de baston sont juste sublimes et bien rythmées, les plans très bien réalisés, toutes les actions des personnages en deviennent encore plus intéressantes.

La musique est géniale: entre chants africains traditionnels et rituels, jusqu’au hip-hop/rap us. 

Elle y est surtout très pertinente, et rend le film encore plus intéressant et riche culturellement.

Le scénario dynamique nous empêche de nous ennuyer et met en avant aussi bien différents personnages que différents questionnements tels que : doit-on se protéger ou au contraire s’ouvrir sur l’extérieur ?

Toutes les scènes et les réflexions qui tournent autour du Wakanda et son intégration au sein du monde sont intéressantes.

Le Wakanda doit-il rester caché aux yeux du monde ? Doit-il l’aider ? Le conquérir ?

(des questions que l’on se pose également de nos jours).

Un rappel aux luttes emmenées par Martin Luther King et Malcolm X dans les années 60 (le premier numéro de Black Panther date de 1966, deux ans après que Martin Luther King devienne lauréat du Prix Nobel de la Paix, deux ans avant son assassinat).

L’humour y est très bien géré, point négatif que je trouvais dans les derniers Marvel (hormis dans les « Gardiens de la Galaxie »).

Ici l’humour y est même… réfléchi, et donne encore plus de pertinence à la scène concernée.

Ce film a quelque chose à dire et est plus profond que le reste des films Marvel. 

Il me tarde déjà de le revoir ! 

 

Alex Geekette / Facebook

Alex Geekette / Blog

 

Le festival « Place aux Jeux » se déroule durant une semaine via des soirées jeux au sein de différents lieux de Grenoble et se termine par un week-end non stop à la Halle Clemenceau qui présente des espaces de jeux dédiés au plus grand nombre :

  • des espaces spécialement conçus pour les 0-6 ans, les enfants , pour les ados et bien sûr, pour les adultes,
  • avec des jeux de plateaud’adresse, des jeux traditionnels du monde entier, des jeux de rôle, des jeux de figurines, des tournois, des jeux grandeur nature …
  • mais aussi des rencontres avec des auteur.e de jeux, des surprises et une buvette …

Place aux Jeux ! est un moment fort de la vie adhérente de la Maison des Jeux, avec de nombreux bénévoles investi.es.

Place aux Jeux en chiffres

10 éditions (2008 – 2018)2.000 personnes en 2008 , 6.200 personnes en 2017.

Les associations organisatrices

Album Photos en vrac

Depuis que je fais partie de Justice League Animation, je m’intéresse encore plus à ce genre de festivals. La semaine précédente, nous avons participé au festival du jeu de Istres. Et donc cette semaine, je découvre celui de Grenoble.

Je n’ai pas participé à toute la semaine, des soirée dans de nombreux bars de jeux de Grenoble. En effet, il faut savoir que Grenoble est, à mon sens, l’une des villes les plus actives dans le domaine des loisirs. Ce n’est pas pour rien qu’il s’agit d’une ville universitaires où il fait bon vivre.

Je n’ai pas tester tous les jeux présents. Sur quelques centaines, j’ai préféré choisir des jeux adultes, plus tourné vers la stratégie.

Ilos

« Le nouveau monde d’Ilôs vient d’être découvert. Des îles abandonnées à perte de vue, des richesses sans égales et des temples remplis d’or à explorer.

Vous incarnez une des grandes puissances, grâce à vos cartes, explorez les nouvelles iles, amenez plus de bateaux, récoltez les richesses, faites monter leur court marchand, construisez des fortifications pour vous protéger des pirates ou des comptoirs pour développez votre production et devenez l’explorateur le plus riche.

Pour 2 à 5 joueurs, Ilôs, est un jeu d’optimisation de main de cartes, de production de ressources et de stratégie pour toute la famille. »

Mon avis : Très bon jeu de gestion avec cartes à partir de 10 ans. Les règles sont très simples et le jeu peut se révéler très stratégique. Pions en bois et plateaux cartonnés en hexagones font un design travaillé et agréable à prendre en main.

Jeu de GO

Le go est un jeu de plateau originaire de Chine. Il oppose deux adversaires qui placent à tour de rôle des pierres, respectivement noires et blanches, sur les intersections d’un tablier quadrillé appelé goban. Le but est de contrôler le plan de jeu en y construisant des « territoires ». Les pierres encerclées deviennent des « prisonniers », le gagnant étant le joueur ayant totalisé le plus de territoires et de prisonniers.

Mon avis : Attention jeu pouvant devenir très addictif !! Beaucoup de stratégie. Les joueurs doivent posséder un sacré repérage dans l’espace pour comprendre où placer ses pions. Merci à mon frérot Sylvain et au Club de Go de la ville pour cette découverte.

Smallworld underground

« Small World Underground » est un jeu complet se déroulant dans le même univers fantastique et décalé que « Small World », mais sous terre, où les empires se font et se défont au fil de conquêtes épiques.Toujours créé par Philippe Keyaerts, ce jeu introduit de nouveaux Peuples et de nouveaux Pouvoirs, mais ce n’est pas tout : de terrifiants Monstres gardent des lieux légendaires et de puissantes reliques aux effets dévastateurs !

Mon avis : J’aime beaucoup les jeux de stratégie/conquêtes où il faut combiner les races de créatures et les pouvoir spéciaux. Mais c’est toujours très difficile à jouer car il faut bien lire les règles de chaque spécificité et en général on les gardes à coté durant toute la partie. La partie a durée 1h40, amateur de petits jeux d’ambiance s’abstenir !!! Merci JR pour les explications 😀

Lorenzo le magnifique

Lorenzo le Magnifique est un jeu de stratégie sans aucune part de chance. Les joueurs placent les membres de leur famille sur différents emplacements de la ville afin de réaliser des actions. Ils vont devoir conquérir de nouveaux territoires, sponsoriser de magnifiques constructions, encourager les entreprises courageuses et s’entourer des personnages les plus importants. S’ils sont assez puissants et rusés, ils pourront attirer certaines des célébrités contemporaines les plus renommées et ainsi utiliser leurs pouvoirs.

Mon avis : Avec minimum 1h30 de jeu (quasiment 2h pour notre partie) c’est certainement un des meilleur jeu auxquels j’ai joué durant ce festival. Nous possédons 4 pions dont 3 où la valeur est déterminé par un lancé de dés de la même couleur (1 pion à 0). Puis après, tout est une question de stratégie. L’achat des bâtiments, puis leur activations sera en fonction de votre capacité à organiser votre tour. On ne voit pas le temps passer, fin de notre partir à 1h du matin !!

Les Maîtres de Lazare

Un jeu créé par Johannes et Gilles, à tester dans la zone des prototypes.

Les maîtres de Lazare est un jeu de gestion équilibré et profond où les choix s’appuie sur la spécialisation des ouvrier. La partie se déroule en 4 années, chacune rythmée par les phases de placement des ouvriers, d’achat ou d’activation de bâtiments et pour finir la récoltes de vos terres.

Jeu 2 à 4 joueurs, à partir de 12 ans (même peut être plus) qui peut durer 70 à 90 min.

Mon avis : Pour un prototype, le plateau de jeu est très bien travaillé. J’ai été surprise par l’astuce du pion interchangeable en fonction des spécialités et par le système de victoire à double contraintes. En effet, cumuler des points de victoire ne servira à rien sur vous n’atteigniez pas un certain niveau de noblesse. Attention à ne pas tomber dans la famine !!

Jeux en bois

Les Cartonnades – The French Boxwars est une association née d’une idée de Dijonnais qui souhaitent promouvoir la conception d’objets en carton de façon ludique et écologique, notamment de répliques d’armures et d’armes factices dans l’objectif d’opposer ses participants à travers un jeu d’affrontement. L’engouement de ce nouveau type de divertissement a déjà été adopté par d’autres regroupements de personnes à travers la France.

J’ai eu le plaisir de rencontrer l’équipe de Grenoble lors de Place au Jeu ce week-End. Personnellement, je n’arrive pas à concevoir qu’on passe des heures sur un costume fait main puis qu’on le détruise, pour le plaisir. Mais ça a l’air d’être marrant alors amusons nous ^_^

Salut les Geeks !

A partir de ce soir nous entamons les fêtes de fin d’année ! ^_^

Et comme tout le monde, j’ai  préparé ma liste au Père Noël !

 

Un voyage au Japon (oui rien que ça !)

Cela fait trop longtemps que je n’y suis pas allée… Et cela me manque terriblement !

J’espère pouvoir y retourner avec mon club de Judo en 2019, car il n’y a rien de mieux que d’allier entraînements et visites au Pays du Soleil Levant ! 

Cela nous a permis la dernière fois de rencontrer des personnes merveilleuses ! ^_^

 

 

Une virée à Disneyland ! (déjà plus abordable)

Parce que je ne m’en lasse jamais…

Et puis dans moins de 3 mois je fête mes 30 ans … et je suis toujours une grande enfant !

 

 

Ma cuisine déborde de mug mais… Celui-ci est tellement trop chou !

Et puis la Belle et la Bête est juste mon Disney préféré… (non je ne me cherche pas d’excuses, pas du tout…)

 

 

Un moule à Onigiri tellement trop kawaii ! ^_^

(disponible chez Sakura-Bento)

 

 

 

Un nouveau téléphone : et pourquoi pas le Samsung A5 2017 ?!

(un des meilleurs rapports qualité-prix)

Le mien est littéralement en pls … 🙁

 

 

L’Edition Collector de Dragon Ball Fighter Z !

Il est déjà en rupture de stock alors que le jeu ne sort que dans un mois… mais on peut toujours rêver.

 

 

Battlefront II : oui honte à moi, je ne l’ai pas encore…

Je suis tellement nulle sur les fps, mais je me tape tellement de fous rires avec mes potes ! :p

 

 

La Figurine Pop / Wonder Woman : je la trouve particulièrement jolie et bien détaillée.

 

 

Oui, j’ai un gros coup de cœur pour ce personnage féminin ! 😉

La bague Wonder Woman, réalisée par « Nous sommes des Héros » est juste SUBLIME !

Toute leur collection dédiée à Dc Comics est hyper cool, je vous invite à y faire un tour sur leur site.

 

 

J’ai flashé sur cette toile, réalisée par « Poils de Martre ».

J’en ai déjà une à l’effigie de Iron Man, qui je suis sûre qu’il serai ravi de trouver une Miss Marvel à ses côtes ! 😀

 

Ceux qui me suivent le savent déjà : je suis une fan inconditionnelle de Sailor Moon !

Le sceptre collector « Neo Queen Serenity » de Bandai a conquis mon cœur !

 

 

Et enfin : j’aimerai bien tester l’Atelier de la Basket !

Cette boutique permet de redonner une nouvelle vie à vos vieilles baskets mais également de les customiser !

Je tenterai bien un custom Final Fantasy ! 😉 

Et vous ? qu’avez-vous demandé pour Noël ?

Je vous souhaite de passer de très bonnes fêtes, entourés des personnes qui vous sont chères ! 

 

Alex Geekette / Facebook

Alex Geekette / Blog

 

 

Date de sortie 19 juillet 2017 (1h 31min)
Genre Comédie
Nationalité Français

Benjamin hérite injustement de deux heures de colle un samedi. Il réalise une fois sur place que Leila, la fille dont il est secrètement amoureux, fait partie des collés ce jour-là. Et mieux encore : elle vient s’asseoir à côté de lui car il est le seul à avoir son livre de maths ! Alors qu’il va aux toilettes se rafraîchir les idées, lorsqu’il en revient, il se retrouve projeté comme par magie au moment où Leila vient s’asseoir à côté de lui ! Benjamin est bloqué dans une boucle temporelle : s’il s’éloigne de Leila plus de trois minutes, il est renvoyé au début de la colle ! Et tout ça parce que le génie de l’application Akinator a exaucé son vœu de la veille : « Je voudrais que Leila et moi on soit ensemble »… Coller aux basques de Leila jusqu’à la sortie, obtenir un baiser de gré ou de force, Benjamin va tout tenter pour sortir de ce piège, en se coltinant un pion tortionnaire, un gardien libidineux, une infirmière un peu spéciale et la pire bande de cancres du lycée….

Mon avis : Le film qui étale tous les clichés d’une classe de lycée dans les quartiers sensibles (ou peut-être pas). De la fille agressive qui se prend pour un mec au petit souffre-douleur de la classe en passant par le révolté qui engage les manifestations. On se rappelle tous de ces années, donc on peut facilement s’identifier à un ou plusieurs personnages. Des personnages qui jouent un rôle car chacun à son histoire, ses faiblesses, ses secrets. Une histoire touchante avec une pointe de science-fiction (boucle temporelle) qui permet la petite folie dans le scénario. Cela finit par une belle morale sur le respect des autres, l’acceptation des différences et même des bisous. Un film que j’ai aimé et où j’ai eu le plaisir de retrouver une chanson découverte quelque jours avant « Lost on you » de LP qui colle à la perfection avec le final.

Salut les Geeks !

Un nouvel article pour vous présenter un de mes derniers coups de cœur : SUGAR POP CREATION !

Il s’agit d’une marque de bijoux, créée en 2013 à Marseille.

(et par une copine de lycée, du coup j’aime encore plus évidemment !) ^_^

Sa créatrice, Magali, réalise à la main ces minuscules gourmandises et autres miniature, en pâte fimo et divers matériaux.

 Un univers gourmand et pop, des bijoux décalés et régressifs, réalisés avec amour et minutie… Sugar Pop Creation c’est ça !

Pâtisseries françaises, cupcakes, macarons, donuts, viennoiseries, mais aussi petites salades, plats de sushis, pâtes, sandwiches… tout y passe ! 

Du sucré au salé… Tout est décliné en bijoux amusants et délicats, mais aussi en accessoires, magnets, miniatures à porter ou à collectionner qui sauront plaire aux petits comme aux grands.

 

 

Magali modèle elle même toutes ses créations en pâte polymère (Fimo) et aime s’attarder sur les détails pour vous fabriquer des miniatures originales et détaillées qui vous feront sourire et retomber en enfance !

 

 

J’en suis totalement fan !

 Lors de la Foire de Marseille, j’ai craqué de cet adorable bracelet calisson que j’ai offert à ma maman pour son anniversaire.

Elle a trouvé ça super et original, et n’en revenait pas que cela puisse être « fait main » !

 

 

 

 

 

Tout au long de l’année, Magali ne manque pas de créativité et sort de manière régulière de nouvelles collections, au gré des saisons et de ses envies ! ^_^

La collection de Noël est juste trop chou !

Depuis Janvier 2015, Magali anime également des ateliers pâte Fimo et loisirs créatifs pour petits et grands.

Je vous invite à vite découvrir sur son univers sur son site : Sugar Pop Creation



Surveillez bien ma page Facebook … 

Un concours aura lieu dans la semaine ! ^_^