🎬 Black Panther

 

Salut les Geeks !

J’ai profité de mes vacances pour aller au ciné et reprendre un peu la rédaction du blog. 🙂

Et ce nouveau Marvel… Qu’est-ce-que ça fait du bien !!!

Ce nouvel opus s’impose comme un vrai regain d’énergie.

(ALERTE SPOIL : si vous n’avez pas encore vu le film, revenez plus tard !)


Ce que j’ai aimé ? Déjà, les personnages !

Black Panther: un des rares super-héros qui « mérite » ses pouvoirs et n’en hérite pas par hasard ou suite à des expériences scientifiques, et qui se bat pour sa place sur le trône.

Une sœur intelligente, très drôle et dégourdie.

La capitaine de la garde royale : ou comment être sexy/badass tout en étant classe et sans tomber dans la vulgarité ! Que ça fait du bien de voir des femmes FORTES !

Chacun des personnages se démarque individuellement et aucun n’est relayé à un rôle lambda.

Andy Sirkis joue le rôle d’Ulysse Klaue incroyablement bien.

Impérial et terrifiant de perversité, le personnage est certes superficiel et anecdotique par son impact scénaristique mais toujours très appréciable à l’écran (l’acteur y étant pour beaucoup).

KillMonger n’est pas un simple méchant, il est vraiment bien travaillé.

C’est un être humain, dans lequel le spectateur peut s’identifier.

Il se démarque assez bien des autres méchants Marvel qui veulent simplement détruire l’univers. 

Le personnage est réussi à travers son histoire et ses enjeux personnels. 

Il a grandi dans la violence et ne supporte plus que le Wakanda ne prenne pas parti dans le but de soutenir les opprimés. 

Les motivations de Killmonger sont nobles dans la mesure où il veut utiliser le Wakanda pour mettre fin à l’oppression, tandis que T’Chaka choisit d’ignorer les brutalités et le racisme existant aux Etats-Unis et dans le reste du monde. 

C’est un personnage complexe et ambigu, convaincu de faire ce qui est juste. 

A la différence qu’au lieu d’amener la paix, il est prêt à tuer pour parvenir à ses fins.

La trame est originale, car il faut bien l’admettre… les films Marvel commençaient à tous se ressembler.

Les décors, les designs, les costumes, inspirés certes de tribus africaines existantes, et tout cela dans un monde technologique camouflé : on en prend plein les yeux !

Les scènes de baston sont juste sublimes et bien rythmées, les plans très bien réalisés, toutes les actions des personnages en deviennent encore plus intéressantes.

La musique est géniale: entre chants africains traditionnels et rituels, jusqu’au hip-hop/rap us. 

Elle y est surtout très pertinente, et rend le film encore plus intéressant et riche culturellement.

Le scénario dynamique nous empêche de nous ennuyer et met en avant aussi bien différents personnages que différents questionnements tels que : doit-on se protéger ou au contraire s’ouvrir sur l’extérieur ?

Toutes les scènes et les réflexions qui tournent autour du Wakanda et son intégration au sein du monde sont intéressantes.

Le Wakanda doit-il rester caché aux yeux du monde ? Doit-il l’aider ? Le conquérir ?

(des questions que l’on se pose également de nos jours).

Un rappel aux luttes emmenées par Martin Luther King et Malcolm X dans les années 60 (le premier numéro de Black Panther date de 1966, deux ans après que Martin Luther King devienne lauréat du Prix Nobel de la Paix, deux ans avant son assassinat).

L’humour y est très bien géré, point négatif que je trouvais dans les derniers Marvel (hormis dans les « Gardiens de la Galaxie »).

Ici l’humour y est même… réfléchi, et donne encore plus de pertinence à la scène concernée.

Ce film a quelque chose à dire et est plus profond que le reste des films Marvel. 

Il me tarde déjà de le revoir ! 

 

Alex Geekette / Facebook

Alex Geekette / Blog

 

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire