🎬 TAMARA : UN CINÉMA QUI MANQUE D’ÉPAISSEUR

Salut les Geeks !

Une polémique naissante m’a dernièrement interpellée.

Il s’agit du film Tamara, adaptation d’une série de bande dessinée franco-belge, scénarisée par Zidrou, et dessinée par Darasse, illustrant les mésaventures d’une très sympathique héroïne rondouillarde.

A l’affiche du film, un détail (qui n’en est pas un) a surpris bon nombre de personnes : Tamara, n’aurait-elle pas un peu fondue ?  -_-‘


 

Le cinéma standardise ces héros, qui ne sont pour le coup pas représentatifs du commun des mortels : muscles saillants, boobs xxl, anorexiques sur échasses au milieu d’explosions à foison …

C’est quelque chose que je conteste comme je le fais également dans d’autres milieux (celui du jeu vidéo entre autres).

Soyons honnêtes : on se s’attendrai pas à voir débarquer Jack Black dans un film de Michael Bay.

Mais dans le cas précis de  » Tamara  » : comment peut-on dénaturer à ce point la bd ?

Pour moi, il s’agit d’une vraie trahison pour tous les lecteurs de la bande dessinée qui espéraient enfin voir une héroïne digne de ce nom et de ses bourrelets.

Tamara est le symbole d’une fille bien dans son époque, malgré les moqueries et complexes qui font parti de son quotidien.

Elle invite à évacuer les complexes et à nous rendre à l’aise avec notre corps.

Elle respire la liberté de faire tout ce que l’on veut et quelque soit sa taille, et même ses origines et couleur de peau.

Le personnage de bande dessinée porte bien ses 20 à 30 kilos au dessus de la moyenne.

La  » Tamara version 7ème art  » a tout juste l’air de nager dans des vêtements trop grands pour elle … Rien de quoi affoler sa balance.

On aurai pu voir un film qui met ENFIN une jeune fille avec des rondeurs en premier plan, et donc fidèle à la bd. Il n’en est rien.

L’équipe du film a cru bon d’ajouter que l’actrice principale avait dû prendre plus de 10 kilos pour ce rôle.

N’y a-t-il aucune actrice ronde de talent qui peuple notre planète ?!   >_<

C’est à croire que de voir une personne d’embonpoint à l’écran pourrai brûler la rétine à certains…

______________________________

Je ne dis pas qu’il faut mettre forcément « de tout » et dans tous les films, mais ne dénaturons pas des œuvres originales ainsi que tout l’intérêt et les messages dont ils se font porteurs pour répondre au diktat de la société.

 

Source : Alex Geekette.blogspot.fr

Facebook : AlexGeekette

 

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire