POKEMON GO / TEST ET AVIS

 Salut les Geeks !

Ces derniers jours, Pokemon Go occupe une bonne partie des discussions et de l’actualité geek.
Le jeu de Niantic Labs a réussi à attirer bon nombre de gamers à travers le monde.
Une vraie réussite pour Nintendo qui voit déjà pleuvoir les dollars (plus de 8 milliards actuellement).Mais le jeu est-il vraiment à la hauteur de tout ce buzz encore naissant ?
J’ai donc parcouru la ville pour vous livrer mon premier avis.

 

Bien entendu ce test a été réalisé avant la date de sortie officielle en Europe.

L’aventure commence avec la création de votre dresseur et une personnalisation sommaire (couleur des cheveux, de la peau et de yeux, casquette, vêtements).
Rien de très poussé, mais en même tant ça n’a rien de choquant, nous jouons à Pokemon et non pas à un MMO.

Dès les premières minutes, je me retrouve face aux trois starters de base : Bulbizarre, Carapuce, et Salamèche.
Pour les petits rusés, vous pouvez aussi vous procurer Pikachu d’une manière très simple : il vous suffit d’ignorer les Pokemon proposés, jusqu’à ce que Pikachu apparaisse (tutoriel ICI).

 

 

GAMEPLAY

Le terme de « monde ouvert » prend tout son sens  : la planète entière devient notre terrain de jeu !

Grâce à la géolocalisation, le joueur se déplace avec son smartphone à la recherche de Pokemon.
Ces derniers apparaissent alors sur la map et la créature pop littéralement devant nous à l’aide de la réalité augmentée.
Il suffit de lancer nos Pokeball au bon moment et avec précision pour capturer le Pokemon en question.
Certains sont évidemment plus difficiles à capturer que d’autres, et il faudra utiliser certains objets (comme des baies Framby) ou des Pokeball plus puissantes (Superball, Hyperball, Masterball).
Pokemon GO mise en premier sur l’aspect collection et exploration et peut aussi devenir une sorte de guide touristique : des Pokestop apparaissant sous forme de cube bleu sur la carte et indiquant de vrais monuments ou œuvres artistiques réels, et permettant également d’obtenir des récompenses.
Vous gagnerez des points d’expérience et niveaux au rythme de vos captures.
Le traditionnel Pokedex vous permettra de consulter et archiver les caractéristiques de tous vos Pokemon obtenus.
Vous disposez aussi d’un sac à dos avec une capacité de 350 objets maximum (ce qui est plutôt pas mal !).
Un shop est aussi accessible afin d’acquérir votre équipement, avec en option l’aide de votre carte bleue.
Ces achats ne sont en rien nécessaires pour progresser (ce qui peut faire du bien à votre portefeuille).
Près des Pokestop, vous pourrez trouver des œufs.
Pour les faire éclore, il vous faudra alors marcher pendant plusieurs kilomètres.
Pour les petits malins qui souhaiteraient essayer : sachez que lorsque vous dépassez une certaine vitesse, le jeu détecte que vous n’êtes plus à pieds et arrête de comptabiliser la distance !
Pas de voiture, pas de triche donc … ^_^
Les évolutions et éclosions de vos œufs (disponibles dans les Pokestop) seront possibles en fonction du nombre de kilomètres parcourus.
Ces évolutions permettent de rendre vos Pokemon plus puissants et par la suite de mieux se préparer pour combattre dans les arènes.
Dès le niveau 5, les arènes vous seront accessibles à différents endroits sur votre carte.
Il vous faudra choisir une équipe : Intuition, Sagesse, ou Bravoure.
Capturer une arène permet de l’afficher aux couleurs de sa faction.
Il vous faudra combattre les Pokémon laissés par les dresseurs qui ont conquis l’arène.
Si l’arène appartient à votre équipe, vous pouvez y entraîner vos Pokémon pour associer vos forces et asseoir la domination de votre clan.
Le gameplay des combats consiste à marteler l’adversaire de dégâts et remplir une jauge permettant des attaques puissantes.
Un gameplay assez classique, et qui aurai besoin d’être améliorer à mon goût…
Une fois l’arène remportée, le but sera que votre Pokemon y reste le plus longtemps possible sans être vaincu, ce qui vous rapportera davantage de Pokepièces.
_____________________________________________________________________
Pokemon Go place directement le joueur dans la peau d’un dresseur et l’expérience en réalité augmentée renforce ce sentiment d’immersion.
Le monde entier devient notre terrain de jeu.
Les joueurs ne se contentent pas d’être passifs derrière leur smartphone mais doivent enfiler leurs baskets et parcourir plusieurs kilomètres à la recherche de Pokemon.
Bien entendu, il faudra faire appel au bon sens et à une utilisation intelligente, au vue des derniers faits divers qui se sont produits … (ce qui fera l’objet d’un prochain article).
D’un point de vue technique, une connexion 3G ou 4G est nécessaire ainsi qu’une bonne batterie.
De nouvelles fonctionnalités, telles que les échanges entre joueurs, devraient prochainement voir le jour.
_____________________________________________________________________
Et vous ? Vous y jouez ? Vous avez aimé ?
N’hésitez pas à partager vos impressions ! ^_^
A bientôt pour de nouvelles aventures
Facebook : AlexGeekette

2 Comments

  1. Un article très complet !!! J’ai moi même essayé et je suis devenue accro. Peut être à rajouter le moyen de consommer jusqu’à -30% de batterie et de connexion avec le téléchargement d’une zone « hors connexion » a partir de Google map. En tout cas, j’ai été surprise que le jeu ne soit pas du tout gourmand en connexion. Bonne chasse ^_^

  2. Je l’ai essayé et c’est vrai que le fait d’avoir à courir après les personnages donne une touche originale au ludiciel. Je dois avouer que les Pokémons me rappellent beaucoup les mascottes des jeux en ligne de https://www.prizee.com/ . Ils sont mignons et on se prend vite d’affection pour eux. Merci pour cet article, il est vraiment bien rédigé. À bientôt.

Poster un Commentaire