« Jouer comme une fille » n’est pas un défaut !

Les femmes utilisent leur personnalité et leurs compétences pour façonner le futur de l’eSport, tout autant que les hommes !

Même si les tournois féminins ont suscité la controverse, force est de constater que la création d’un environnement plus accueillant et stimulant ont eu des répercussions positives.

Les joueuses professionnelles développent leur communauté pour combattre la domination masculine et elles ont bien raison.


Seulement 5 % des joueurs professionnels sont des femmes, d’où la difficulté pour elles de participer à des compétions médiatisées mixtes.

Les femmes sont davantage entravées par le manque de visibilité et d’intégration que par le manque d’intérêt ou de compétences…

« Si nous voulons voir des femmes évoluer dans les compétitions au plus haut niveau, nous devons développer une communauté de soutien » (Morgan Romine, Frag Dolls)


Ce qui est l’essence même de Pink Ward, soit dit en passant ! 

Les tournois entièrement féminins font partie des initiatives pour que les femmes se sentent les bienvenues en compétition, et aident à inverser la tendance.

Ils créent des environnements favorables qui donnent aux professionnelles la visibilité dont elles ont besoin et leur permettent de démontrer leur passion pour la compétition.

S’il n’y a personne à qui vous pouvez vous identifier lors des compétitions, c’est très dur d’avoir envie de s’y mettre à son tour.
Si on ne voit personne qui nous ressemble : on peut difficilement se sentir la bienvenue et avoir envie de continuer une activité où on se sent un peu de trop…

Lorsqu’on leur demande à quel moment elles ont sérieusement envisagé la compétition, de nombreuses joueuses professionnelles indiquent que le déclic s’est produit en jouant avec d’autres filles dans le milieu de l’eSport. 

Les compétitions entièrement féminines offrent un répit aux femmes face aux abus de certains de leurs concurrents masculins (ou face au trolls qui peuplent internet…).

Lors d’un match mixte s’ajoute la pression de DEVOIR bien jouer, comme si elles avaient quelque chose de plus à prouver du fait de leur féminité…
Dans un bon environnement, les femmes peuvent ainsi se concentrer sur l’essentiel : JOUER !

Le streaming permet également de mettre en avant le fait qu’il existe des femmes dans l’eSport qui prennent le jeu très au sérieux et qui s’y investissent avec beaucoup d’effort.


Je rêve d’un monde idéal où tout le monde pourrait pratiquer l’activité qu’il souhaite sans avoir à souffrir de son appartenance à un genre ou autre distinction personnelle.
J’aimerai un jour ne voir que des compétitions mixtes dans le monde des jeux vidéo.

L’épanouissement des femmes dans l’eSport y permettra d’y arriver à terme très probablement ! (ou en tout cas je l’espère !)

 

Sources : PinkWard

Facebook : AlexGeekette

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire