ICELAND 2017 : bienvenue en terre viking !

Salut les Geeks !

 Cela n’aura pas échappé à ceux qui me suivent sur les réseaux sociaux : cet été je me suis rendue en Islande !
Et, comme vous avez pu le constater, je me suis RÉGALÉE !
 Je voulais partager avec vous ce voyage, ce que j’ai pu apprendre de ce magnifique pays et de ces habitants.
L’histoire de l’Islande est récente par rapport à celle du reste de l’Europe : l‘île ne fut découverte par les Vikings qu’au ixe siècle.

________________________________________________

 Jour 1
 Reykjavík
 10 à 15°c, avec du vent et de la pluie.
Oui, ça fait mal, surtout quand on quitte Marseille et ses 30°c… 
Mais cela n’a duré que 2 jours, nous avons eu un temps magnifique par la suite et tout le reste du séjour !

Sólfar

Le Voyageur du Soleil, en Islandais. Sculpture moderne, posée sur la rive du golf de Reykjavík.

En acier inoxydable, elle évoque un drakkar regardant le couchant. C’est le monument le plus photographié de la capitale !

 

Reykjavík et le secret de ses mûrs…

Partout fleurissent de superbes fresques murales, à découvrir le nez au vent, au gré de ses treks urbains. Elles font souvent référence au fantastique et est l’expression de l’imaginaire islandais.
A l’origine de cette mode : un interdit  ! En 2006, la marie avait décidé de recouvrir systématiquement le moindre tag et d’appliquer des amendes démesurées aux « artistes ».
Ils ont alors décidé de se fédérer et ont investi un chantier suspendu en plein centre ville. Ainsi ils ont pu en faire leur terrain de jeu et ont pu exprimer leur art sans risque car n’empiétant pas sur le domaine public.

__________________________________

 

Jour 2

Þingvellir     (plaine du parlement)
Il s’agit d’un parc national, dont le site de « l’hémicycle » est classé au Patrimoine mondial de l’Unesco. Géographiquement, on se situe dans un fossé d’effondrement, causé par la dérive des continents.
D’un coté, la plaque nord américaine, de l’autre la plaque eurasienne, qui s’écartent de 5mm par an ! Les paysages sont reposants…
Un peu d’histoire : à partir du Xème siècle, les chefs de clan se retrouvaient une fois par an dans l’hémicycle, un champ de lave protégé par deux grandes falaises parallèles.
Cette rencontre s’accompagnait de fêtes et de concours sportifs.
Ce fut donc le premier vrai parlement d’Europe, où les chefs cherchaient des consensus pour régler certains conflits et énonçaient des lois.
C’est ici que les islandais décidèrent de se convertir au christianisme, et c’est aussi ici que fut proclamé l’indépendance du pays (sous domination danoise) le 17 juin 1944.

__________________________________

Geysir

C’est d’ici que vient le mot « geyser » ! Un geyser n’est rien de plus qu’un conduit souterrain qui se termine à la surface par un petit cratère.

Ce conduit est rempli d’eau qui chauffe et qui sous pression jaillit par intermittence.

Le cratère nommé « Strokkur » propulse toutes les 5 à 10 min une colonne d’eau et de vapeur de 15 à 30m de hauteur !

 

 

 

__________________________________

Gullfoss
Cataracte de 32m au débit particulièrement puissant (en moyenne 109m3 par seconde et jusqu’à 2000 en période de crue). Les gorges de Gullfoss, longues de 2,5km, sont impressionnantes !
Elles doivent leur nom (Chutes d’Or) à l’arc-en-ciel qui les enjambe les jours de beau temps (bon, dommage pour nous il ne faisait pas beau).

__________________________________

Secret Lagoon
Le Secret Lagoon se situe à Fluðir à l’entrée de la ville.
En 1891, en s’appuyant sur les propriétés géothermique, les Islandais ont construit un grand bassin avec une eau entre 38 et 40°, ce qui en fait la plus ancienne piscine naturelle de tout le pays.
Moins touristique que le célèbre Blue Lagoon, je l’ai trouvé particulièrement reposante.
Ce n’était pas de trop après cette journée bien chargée, où nous avons subi le mauvais temps !
 

__________________________________

Jour 3

 On the Road !
Une journée où nous avons fait de la piste entre deux glaciers afin de rejoindre le nord du pays ! Beaucoup de route avec quelques escales dans quelques refuges bien sympathiques !

__________________________________

Jour 4
Nord de l’Islande
Tourné face au cercle polaire et à l’océan glacial arctique, le nord offre un paysage plus « plat » que le reste du pays.

Plusieurs vieilles fermes en tourbe sont ouvertes à la visite. Les terres agricoles sont nombreuses.

Contrairement à chez nous… le nord est plus ensoleillé ! La région reste néanmoins peu peuplée : environ 32 000 habitant soit 10% de la population totale du pays.

 

__________________________________

Sauðárkrókur
Il s’agit d’une des principales bourgades du nord de l’Islande.
Lieu de villégiature des pêcheurs, c’est un port qui a de la bouteille mais qui n’est pas désagréable avec une belle vue sur le fjord avec des montagnes en toile de fond.
Les fameuses fermes en tourbe.

L’islandais est un cheval de petite taille qui forme l’unique race chevaline originaire d’IslandeCes animaux sont vraisemblablement les descendants directs des montures amenées en bateau par les Vikings lors de la colonisation de l’Islande

Les Islandais sont toujours restés très fiers de leurs chevaux qu’ils citent régulièrement dans leurs sagasLes importations de chevaux sont interdites sur l’île depuis le xe siècle et de ce fait, l’islandais n’a pas subi de croisements depuis les années 900.

Il démontre une grande résistance aux conditions climatiques en se contentant d’une nourriture pauvre. Afin de ne pas dénaturer la race et d’éviter la propagation de maladies, les chevaux islandais quittant le territoire ne peuvent y retourner… 

 

__________________________________

 

Jour 5 

Húsavík

Ville réputée pour son rôle de capitale de l’observation des baleines en Europe. J’ai adoré cette petite ville et j’en garde mes plus beaux souvenirs de ce pays.

C’est ici que j’ai rencontré des personnes adorables et où j’ai eu la chance de pouvoir être proche des animaux et de réaliser un de mes rêves : voir des cétacés en totale liberté !

Il aura fallu chaudement se couvrir pour partir en plein océan arctique !

 

 

Avec une taille pouvant dépasser les 30m et un poids de 150t, la baleine bleue est le plus gros animal de la planète.

 

Le macareux moine (puffin en anglais)
On pourrait croire qu’ils sont la mascotte de l’Islande tant on voit leur photo partout dans le pays !
Difficile de le cacher : il faisait un peu … frais ! 

__________________________________

Hverir / Namafjall
Au pied du Namafjall, une montagne jaunâtre couverte de dépôt de souffre, ce site regroupe un bel ensemble de mares de boue en ébullition.
La fumée est omniprésente et la puissante odeur de soufre également.

De nombreux panneaux indiquent un danger à l’approche de certaines marmites à plus de 80°, et il est vivement déconseillé de ne pas s’aventurer hors des sentiers balisés tant le sol craquelle et est fragile.

Ces marmites de boues se forment par l’eau de pluie, qui, lorsqu’elle s’infiltre dans le sol, se réchauffe puis se charge en gaz puis en acide sulfurique. Au contact des minéraux, elle les transforme enfin en argile. 

La vapeur de certaines fumerolles atteint 100° et la température au sol monte à plus de 80° par endroit.

__________________________________

Asbirgy

Ce cirque en fer à cheval inspire à la douceur dans sa forêt de bouleaux. Deux théories tentent d’expliquer la formation de ce phénomène géologique.

Dans la mythologie, il s’agirait d’une empreinte laissée par Sleipnir, le cheval d’Odin.

D’un point de vue scientifique, ce cirque se serai formé il y a 2000 à 8000 ans à la suite d’une énorme éruption sous-glacière. La fonte de la glace aurai provoqué une coulée d’eau qui aurai remodelé totalement le paysage.

 

 

__________________________________

Dettifoss
Il s’agit de la plus puissante chute d’eau d’Europe avec ses 45m de haut et 100m de large. Le débit moyen frôle les 200m3 par seconde.
Le bruit est assourdissant !

__________________________________

Jour 6
La maison où nous avons séjourné est située dans une ferme. Nous avons été très bien reçu !
Je vous transmets le lien AirBnb car je ne saurai que trop vous la recommander : Guest House Two Brothers
Un endroit chaleureux avec des hôtes aux petits soins et passionnés !
 Dès le premier soir, j’ai eu la possibilité de visiter l’étable et de donner le biberon à un veau de 2 jours !

Nos hôtes ont été ADORABLES !

Le matin de notre dernière journée, ils nous ont accompagnés à une cascade magnifique et nous ont offert une très belle balade en leur compagnie !

A translation dedicated to them
The house we stayed in was located in a farm. We were welcomed like family.
You can find here the AirBnb link, I recommend it!    Guest house Two Brothers

A warm place, with passionate and considerate hosts !

The first evening, I was able to visit the barn and to feed a 2-day old calf !

In the morning of our last day, they brought us to an amazing spot with a waterfall.  A beautiful ramble in their company !

We have met wonderfull and amazing persons. It will be a part of my best memories of this country !

 

__________________________________

Aldeyjarfoss

20m de chute d’eau et un magnifique arc-en-ciel ! ^_^

__________________________________

Hverfjall

Ce volcan vieux de 2500 ans se dresse en retrait de la rive est du lac Myvatn.

Il affiche un diamètre de plus de 1000m et la montée est raide pour atteindre son sommet ! Une fois là-haut, nous avons été récompensés par une vue superbe sur le lac et ses environs !

__________________________________

Dimmuborgir

Dimmuborgir, « les châteaux noirs » en islandais, est un dédale de formations de lave parfois imposantes et aux formes plus ou moins évocatrices, issues d’une coulée vieille de 2000 ans…

__________________________________

Viti

Ce cratère d’un diamètre de 30m, et dont le nom signifie « Enfer », a été formé par une grande éruption.

Il abrite aujourd’hui un superbe lac aux eaux splendides, d’un jade laiteux.

 

__________________________________

Les bains naturels de Myvatn

Ces bains aménagés autour de sources chaudes naturelles offrent une eau turquoise et laiteuse à 35-40°!

Quel plaisir d’y plonger, surtout après une bonne journée de marche ! Le soir, quand le soleil se décline (même s’il ne se couche pas vraiment en été), l’ambiance est magique.

 

__________________________________

Jour 7
Akureyri
Deuxième ville d’Islande, elle s’étend à flanc de colline et offre un cadre vivifiant.

Sur la route le feu est au vert ? Attendez un instant qu’il mûrisse…

Et ce n’est pas un banal feux rouge qui s’allume mais un cœur !

 

__________________________________

Le village du Père Noël

Même moi, qui déteste Noël, j’ai trouvé cette boutique magique !

Vous y trouverez toutes sortes de choses : friandises, décorations, guirlandes… En bois, métal, verre, scintillant de paillettes…

Le tout traditionnel et fait main, et en Islande bien sûr !

 

__________________________________

Vatnsnes

Cette corpulente péninsule, toute verdoyante, offre un relief doux et des points de vue aux ambiances de marines. L’endroit abrite les plus importantes colonies de phoques du pays.

On y décompte environ un millier d’après le dernier recensement.

 

__________________________________

 

Hvítserkur
Rocher d’Islande, situé à proximité immédiate du littoral de la péninsule de Vatnsnes.
Bloc de basalte de quinze mètres de hauteur découpé par l’érosion maritime, il constitue un lieu touristique en raison de sa forme particulière et notamment de sa double arche naturelle.
La légende raconte qu’il s’agit d’un troll pétrifié par les rayons du soleil alors qu’il était occupé à lancer des pierres sur le monastère de Þingeyrar.

__________________________________

 Borgarvirki

Borgarvirki (en français « la citadelle ») est un sommet culminant à 177 mètres d’altitude dans la péninsule de Vatnsnes.

La formation naturelle du sommet fait de Borgarvirki un lieu stratégique, en hauteur, permettant de surveiller le fjord Húnafjörður d’une part, et la partie est de la péninsule de Vatnsnes d’autre part, Borgarvirki surmontant le lac de Vesturhópsvatn. 

Borgarvirki est d’ailleurs considéré comme une fortification défensive.

 

__________________________________

Illugastadir

Posée face à un magnifique fjord, il est intéressant d’y faire une pause pour l’observation de la faune locale. On y longe un magnifique sentier côtier pour observer, sans déranger, les oiseaux et les phoques.

Un petit observatoire équipé de jumelles permets de découvrir quelques colonies de phoques sur le banc de roche face au sentier.

 

Le plus beau cadeau que la nature puisse nous offrir : observer les animaux EN LIBERTÉ !

__________________________________

Jour 8
Retour sur Reykjavík
Hallgrimskirkja

Devenue le symbole de la ville, cette église en forme de fusée est visible de loin. Sa silhouette s’inspire des paysages islandais, notamment des orgues basaltiques.

Financée en majeur partie par les paroissiens, la construction a commencé en 1945 et ne s’acheva qu’en 1986.

 

 

Intérieur d’une extrême sobriété, on apprécie la pureté des lignes ainsi que la luminosité étonnante. Et c’est sans parler des orgues colossales, composées de plus de 5 200 tuyaux !

 

 

Dernière petite balade…

 

… et dernière petite bibine ! 

 

J’espère que cet article vous a plu !

 Si vous envisagez aussi de vous rendre en Islande, n’hésitez pas à m’envoyer un petit message sur ma page Facebook ICI : je vous donnerai mes bonnes adresses et bons plans ! 
Un ENORME merci à Christine, grâce à qui j’ai eu la chance de découvrir ce magnifique pays !
A bientôt pour de nouvelles aventures !

 

 

 

Sources : AlexGeekette.blogspot.fr

Facebook : Alex Geekette

 

 

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire