Hayao Miyazaki et le studio Ghibli

Salut les Geeks !!!

Cela fait un moment que j’avais envie d’écrire un article sur l’univers de Miyazaki !

Beaucoup d’entre nous connaissent déjà son travail et la plupart de ses œuvres.

Et si ce n’est pas le cas, je ne vous invite pas à les découvrir, mais plutôt je vous l’ordonne !

Car il est impensable pour moi de passer à côté de ce grand artiste et de tout l’univers qu’il a réussi à créer !!!

 Pour commencer; une présentation rapide de l’auteur, du studio et de ses créations.

Hayao Miyazaki est l’un des mangaka les plus réputés au monde.

Ses œuvres ont une portée universelle et représente la vision que l’auteur se fait de l’animation : un art à part entière pour raconter des histoires aussi profondes que amusantes et émouvantes.

 En 1982, il commence à élaborer sa bande dessiné « Nausicaa la vallée du vent », qui connaîtra un franc succès lors de son adaptation cinématographique.
 En 1984, lui et son compère Isao Takahata créèrent le Studio Ghibli, afin d’amener l’animation japonaise vers un niveau supérieur de qualité.
 En 1988, la sortie de Mon voisin Totoro (Tonari no Totoro) l’amène à sa consécration.
Aujourd’hui tous les Japonais connaissent le personnage éponyme qui est également devenu la mascotte du studio (et accessoirement de mon blog :p).
La chanson d’introduction de ce film d’animation est même devenue une comptine chantée régulièrement à la maternelle par les enfants japonais.
La même année, son acolyte Takahata sort « le Tombeau des Lucioles » (où il faut être inhumain pour ne pas verser sa larme !).

 

Les succès alors s’enchaînent avec :

« Kiki la petite sorcière »,1989
« Porco Rosso », 1992

(c’est d’ailleurs Jean Reno qui interprète la voix vf du personnage principal)

« Princesse Mononoke »,1997
« Le Voyage de Chihiro », 2001
« Le Château ambulant », 2004
« Ponyo sur la falaise », 2008


La bande originale est confiée au talentueux Joe Hisaishi.

 En 1996, un accord entre Disney et Studio Ghibli forme le groupe Disney-Tokuma, chargé de distribuer tous les longs-métrages Ghibli (hors DVD) dans le monde.

Les thèmes centraux et récurrents sont la relation de  de l’humanité avec la nature, l’écologie, la technologie ainsi que l’enfance.

Il aborde aussi la difficulté de rester pacifiste dans un monde en guerre.

Les protagonistes de ses films souvent la plupart du temps de jeunes filles ou femmes au caractère fort et indépendant.

Son fils, Gorô Miyazaki, dirige le musée Ghibli de Mitaka depuis 1998.

Ayant toujours refusé de suivre les traces de son père, le producteur général Toshio Suzuki le persuade de réaliser « Les Contes de Terremer« , le 14ème film des studio Ghibli, en 2005.

En 2011, il réalisera également « La Colline aux coquelicots« .

Le vent se lève est sorti en France le 22 janvier 2014.

Le film est une biographie d’un ingénieur en aéronautique, librement inspirée de la vie de Jirō Horikoshi, le concepteur des chasseurs bombardiers japonais Mitsubishi

L’univers mis en scène est moins onirique et plus réaliste que dans la plupart des productions précédentes de Miyazaki. 

Lors de la présentation du film à la Mostra de Venise le président du studio Ghibli, annonce que Le vent se lève sera son dernier film d’Hayao Miyazaki et dit vouloir prendre sa retraite (mais on sait très bien qu’il va se remettre au travail d’ici peu… il aime trop ça !).

 

MON TOP 3 

 

PRINCESSE MONONOKE

 

L’histoire se situe dans le Japon médiéval.

Ashitaka, prince de la tribu des Emishis, est frappé d’une malédiction après avoir tué Nago, un dieu sanglier, devenu démon. 

Son bras devient animé d’une force surnaturelle mais le prince est également rongé par l’entité démoniaque.

Le chamane du village le dit condamné et lui conseille d’aller chercher la cause de la colère de la nature afin de trouver la raison de sa malédiction.

MON VOISIN TOTORO

Un professeur d’université et ses deux filles, Satsuki 11 ans et Mei 4 ans, s’installent dans leur nouvelle maison à la campagne, non loin de l’hôpital où la mère des deux filles est hospitalisée.

Explorant les alentours, Mei rencontre Totoro, une créature gigantesque et esprit de la forêt.

Dès lors, Mei ne cesse pas de rechercher Totoro afin de passer du temps en sa compagnie.

Elle découvrira ses impressionnants pouvoirs ainsi que son entourage pour le moins singulier.

PONYO SUR LA FALAISE

Le petit Sōsuke, cinq ans, habite une maison construite au sommet d’une falaise qui surplombe la mer. Il a un don pour la navigation et les codes en morse. 

Son père, Koichi, est marin et, de ce fait, n’est pas souvent présent à la maison. 

Un matin, alors que Sōsuke joue sur la plage en contrebas de chez lui, il découvre un petit poisson piégé dans un pot en verre. 

Ce poisson au visage quasi humain est une petite fille poisson, partie à l’aventure en cachette de son père, Fujimoto, un sorcier autrefois humain qui vit au fond de la mer. 

Sōsuke la sauve, la baptise Ponyo et décide de la garder avec lui dans un seau. 

Ponyo, de son vrai nom Brunhilde est autant fascinée par Sōsuke que ce dernier l’est par elle.

 

Voici le moment où je vais peut être faire des jaloux …

En 2009, j’ai effectué mon premier voyage au Japon et j’ai eu la chance de pouvoir visiter le fameux 

MUSEE GHIBLI !!!

Je vous fait donc partager quelques photos que j’ai pu prendre dans cet endroit magique !

Ci-dessous, mon équipe de Judo et moi à la sortie du musée, on ne pouvait pas repartir les mains vides !!!

Et vous ? Quel est votre Miyazaki préféré ? ^_^

Sources : AlexGeekette.blogspot.fr

Facebook : Alex Geekette

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire