🎬 Doctor Strange

Salut les Geeks !

Je suis allée voir Doctor Strange il y a quelques jours déjà et il était temps que je vous en parle !
Je ne vous le cache pas : j’ai adoré ! Et jai dû prendre pas mal de recul pour trouver quelques défauts au film.


ALERTE SPOIL : lisez cet article après voir vu le film ! 


Doctor Strange se construit autour d’une origin story, ce qui est pour moi légitime vu la popularité peu évidente du personnage.

Le docteur Stephen Strange, neurochirurgien aussi talentueux qu’arrogant, se retrouve victime d’un gros accident de la route et perd l’usage de ses mains. La nouvelle le détruit complètement, et il passe désormais son temps à rechercher un traitement miracle. Ce qui le conduit au Népal, où il se découvrira un don pour la magie et pour des pouvoirs inter-dimensionnels.

Tout d’abord, ce personnage nous fait inévitablement penser à Tony Stark, de part sa richesse, son cynisme et son côté égoïste.

Cependant, Stephen Strange n’est pas aussi sympathique que Iron Man.

Son complexe de supériorité est évident, l’homme en est cassant, voir presque antipathique.

Le personnage gagne en empathie au fur et à mesure de l’histoire, dans ses doutes, sa capacité à se rendre compte du poids qu’il tient sur ses épaules et du destin qu’il tient entre ses mains, tout en gardant une certaine touche d’humour dans ses paroles. La prestation de Benedict Cumberbatch est tout simplement superbe !

Je n’aurai vu personne d’autre dans ce personnage !
(en même temps, je ne suis pas objective car je suis folle d’amour pour cet acteur depuis la série Sherlock).

Visuellement psychédélique, ce film apporte également l’arrivée de la magie dans l’univers Marvel.

Est-ce-que c’est une autre dimension qui se reflète dans le notre dans un effet de kaléidoscope, ou est-ce la magie qui rend cette déformation possible ?

L’évolution des « pouvoirs » de Strange ainsi que son apprentissage peuvent paraître un peu trop rapide…

Mais ici, c’est l’intelligence qui permet de vaincre le super vilain et non pas le pouvoir en lui-même, ce que j’ai particulièrement apprécié.

Une présentation rapide de Dormammu s’impose.

Ce super-vilain est particulièrement puissant dans la bd : Dormammu fait parti d’une race extra-dimensionnelle issue de magie pure, il est un être composé d’énergie mystique, faisant de lui le plus puissant de tous les sorciers.
Il est vénéré par de nombreuses races extra-dimensionnelles, ce qui alimente continuellement sa puissance en plus du fait qu’il tire l’essentiel de sa force de la Dimension Noire.
Il est capable de transmuter la matière, traverser les dimensions, réduire sa taille, se téléporter dans l’espace et parfois dans le temps, créer des êtres artificiels, ou encore changer son apparence.
Physiquement, Dormammu est virtuellement indestructible, et sa magie peut le changer en colosse infatigable, voir le rendre aussi fort qu’un Hulk en colère.



Sachant cela, on peut en effet trouver son rôle d’ennemi principal un peu trop prématuré…

Son apparence n’est pas sans rappeler Thanos également… 

Afffaire à suivre, même si bien sûr nous savons déjà que Dr Strange sera présent dans certains prochains opus de Marvel Universe.

Oui, ce film est une « origin story », le scénario n’a certes rien d’original mais reste efficace.
Même si cela fait partie de la « marque Marvel », peut-être un peu trop d’humour pour ma part.

Au final, il s’agit pour moi d’un bon divertissement, qui s’intègre bien dans la continuité de Marvel, avec un personnage plutôt attachant.

 

 

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire