🔙 Contrée des Jeux à Avignon

Même en étant présente qu’une demie journée, j’ai pu apprécier un cadre convivial, une ambiance chaleureuse. Bien que la salle polyvalente soit à l’extérieur de la ville (Agroparc) un grand parking permet de se garer juste devant l’entrée. Bien plus pratique de notre participation à la nuit du jeu il y a 2 ans où le local était en plein centre-ville.

Dès l’entrée, j’ai été surprise par la mise en place de la sécurité. C’est vrai que maintenant, les organisateurs doivent obligatoirement faire ouvrir les sacs aux visiteurs pour garantir la sécurité de leur festival. Les vigiles sont aussi présents à l’intérieur du festival, c’est quand même bien rassurant.

Une longue allée intérieure dispose de l’accueil avec sa tombola très bien fournie et de la buvette proposant de nombreuses collations. Accueil tenu par des bénévoles, tous en t-shirt jaune, une manière de garder une neutralité entre les différentes associations présentes. Personnellement, je n’approuve pas, sauf si ces dernières auraient été mises en avant d’une manière différente, ce qui n’a pas été le cas.

Une salle annexe a été mise à disposition pour les tout-petits. Des jeux de construction adaptés à leurs âges pour jouer en toute sécurité tout en garantissant la tranquillité des plus grands dans la salle principale. Bien entendu, l’association n’est pas responsable des enfants durant le festival, les parents sont dont tenus de les surveiller, ce qui est quand même logique, mais pas pour tous. Heureusement que le staff a été très réactif lorsqu’un enfant s’est perdu. Une annonce au micro et le tour était réglé. L’autre salle était réservée pour la boutique partenaire La Diagonale du Fou.

Une espace très agréable en ce bel après-midi de printemps, un extérieur accolé à la salle, coté buvette. J’ai pu y découvrir le jeu de la Cochonnaille« Entre sport et jeu, la cochonnaille est avant tout la garantie de passer un agréable moment avec d’autres humains ». Une sorte de pétanque avec des boules carrées et des règles légèrement différentes. Mais surtout une histoire bien à lui. « C’est un fait : les cochons adorent les glands. Mais ce qu’ils désirent avant tout, c’est le dernier gland à la mode, toujours plus frais, plus croustillant ». Qu’il était agréable de flâner dehors et de profiter du beau temps… mais attention au coup de soleil !!

Le centre des animations était dans la grande salle unique. Je retrouve le plaisir d’un accès illimité aux jeux, comme à Istres ou Grenoble, sans devoir changer de salle et chercher constamment le secteur qui me plait. Passer d’un espace familial à un espace de jeu expert, en passant par une découverte de nouveau jeu en avant-première présenté par leur créateur.

Les jeux que j’ai testés :

Evolution

Katana

Pour finir, une scène malheureusement non exploitée d’où j’ai pris quelques photos.

Malgré le peu de temps que j’y ai passé, je me suis bien amusée et j’ai fait la connaissance de personnes dévouées et remarquablement agréables. Je ne doute pas d’y retourner l’année prochaine sur le week-end entier cette fois.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire