Après 2 ans d’activité, l’animation Mario Kart a pris sa retraite. Voici son histoire

L’idée a émergée après être tombé par hasard sur une très vielle vidéo de Rémi Gaillard faisant du Mario Kart sur la voie publique. Bien trop dangereux pour nos animations, nous nous sommes donc creusé la tête pour adapter cette activité au grand public.

C’est alors qu’est né en 2016 et en exclusivité pour le Palais du Jeu et du Jouet notre Mario Kart Télécommandé grâce à la sortie de jouets à l’effigie du célèbre jeu. Cette animation a tout de suite été un grand succès auprès des enfants comme de leurs parents.


Pour sa première sortie, le circuit était assez sommaire. Nous avions débuté sur un sol en moquette avec de vulgaires planches en bois pour délimiter le terrain ainsi que des rubans de chantier pour le sécuriser.

Les voiturettes à piles ont été considérablement énergivores. Ce système bien trop coûteux nous à fait réfléchir sur une source d’énergie plus économique et surtout plus écologique. En effet, nous étions arrivé à plus d’une cinquantaine de piles par jours !!! Ce qui a même eu pour effet quelques surchauffes et de griller les supports de pilles.

Avec un peu de bricolage, nous sommes passé à un système de batteries d’air-soft. Les bolides ont plus de patate, vive les dérapages incontrôlés !!

Mais malheureusement, cette puissance a endommagé les karts. Réduisant les rouages de direction en plastiques à de vulgaires pièces lisses. Il a fallut de nombreuses soudures pour tenter de réparer les court circuit et adapter les kart à ce mode d’énergie.

La piste a été réadaptée pour assurer une meilleure sécurité. Parfois nous avons pu avoir des grilles prêtées par les organisateurs. Nous avons acheté des tubes PVC et du ruban adhésif pour les rendre plus visibles.

Ce n’est que peut de temps après, pour une nouvelle édition du Palais du jeu et du jouet, que nous avons été dans l’obligation de racheter quelques Karts puis nous avons repris les piles…. mais rechargeables cette fois !!

Après 2 bonnes années d’animation, les derniers Karts ont rendu l’âme à cause d’un usage intensif sur des sols qui ne sont pas adaptés. Ils reposent en paix dans notre réserve en attendant d’être un jour transformé en trophées pour nos tournois.